Back to top

QWeek

Souscrire à flux QWeek QWeek
Nous, c'est l'actu gay !
Mis à jour : il y a 3 heures 56 min

Les EcoLoges, la maison d’hôtes gay-friendly et responsable

sam. 10 avr. 2021, 11 h 46
Depuis son ouverture, en mars dernier, Les EcoLoges accueille les touristes et habitants locaux dans un cadre bienveillant, inclusif et responsable. Une maison d’hôtes dont les propriétaires sont particulièrement fiers, car à leur image. 

Derrière un logo très vert se cache un projet de couple, mûrement réfléchi. En plein coeur de Metz, les propriétaires de cette maison d’hôtes, Morgan et Thomas, accueillent les visiteurs et les habitants locaux dans un cadre sobre et éco-responsable. “On a travaillé avec une décoratrice spécialisée dans le upcycling, c’est-à-dire que les meubles et les objets de déco sont principalement de la récup et qu’ils sont retapés de façon à donner une ambiance un peu vintage.”, explique Morgan, un des hôtes des EcoLoges.

A lire aussi :  LA VILLA D’OC, UNE MAISON D’HÔTES GAY D’EXCEPTION

Cette approche se retrouve également dans la literie du logis, ultra-confortable, soignée et naturelle. “Et puis, l’appartement date de la fin du 19ème, avec des moulures au plafond, des belles portes anciennes et des vieilles cheminées en marbre. », ajoute-t-il. Le résultat donne ainsi un bel intérieur, ni trop chic, ni trop classique.

Un séjour sur mesure

Outre son approche soucieuse de l’environnement, la force du lieu réside dans la qualité du séjour. “Aux EcoLoges, c’est la convivialité avant tout ! Cette ambiance, qu’on ne retrouve pas dans un hôtel ou un meublé touristique, attire beaucoup la clientèle.”, confie Morgan. Alors, à peine passe-t-il la porte des lieux que le visiteur a la chance d’avoir un accompagnement immédiat, puis durable, des deux hôtes. 

Découvrez également :  Ces beaux gosses enflamment Instagram

Dans deux loges de 10m² et aux noms symboliques, “Mirabelle” et “Andromède”, les résidents peuvent profiter d’un séjour intimiste et chaleureux, qu’ils soient entre amis ou en couple. Une logistique réduite et originale que les propriétaires entendent étendre “dans un futur plus ou moins proche, toujours à Metz”.

Un repas “vert”

Au niveau de la restauration, les gérants de la maison d’hôtes, Morgan et Thomas, privilégient les produits naturels et les moins polluants possibles. “Chaque produit à son importance. On achète en vrac pour jeter moins d’emballages, et je fais principalement mes courses au marché pour favoriser le commerce local et pouvoir mieux contrôler la provenance et la qualité des produits.”, explique Morgan. 

Retrouvez aussi : IZI’BOY, LA MARQUE CHIC & CHEAP DE SOUS-VÊTEMENTS

Pour la suite, les propriétaires projettent de faire appel aux producteurs locaux et régionaux pour leurs différents produits. Et ce, comme ils le font actuellement avec le miel, proposé au petit-déjeuner et qui provient d’un domaine de famille, celui du grand-père de Thomas. “On a rendez-vous cette semaine avec un tout nouveau producteur de bière. Nous pensons faire visiter la brasserie à nos futurs clients. 

Promouvoir le patrimoine local

En bons guides touristiques, les propriétaires d’EcoLoges proposent un panel de sorties touristiques autour de la maison d’hôtes. “La ville est magnifique. On peut se balader en ville et faire le marché, découvrir les remparts ainsi que le plan d’eau. On peut même pousser un peu plus loin et faire une randonnée sur le Mont Saint-Quentin. “, avance-t-il, ravi. On fait un petit état des lieux de la situation avec Morgan, un des propriétaires des EcoLoges.

Etes-vous satisfaits des débuts de votre maison d’hôtes ?

Très ! Malgré la crise et tout ce qu’elle entraîne, les gens viennent pour passer une ou plusieurs nuits chez nous pour divers motifs, personnels ou professionnels. Ça nous fait donc extrêmement plaisir qu’ils choisissent les EcoLoges pour leur séjour à Metz.

Pour Pâques, vous avez proposé une formule très spéciale : diner + nuit + petit-déjeuner. Comment l’avez-vous établie ?

Elle nous est venue directement de nos clients. Concrètement, les clients viennent et posent rapidement leurs bagages, puis partent profiter de l’extérieur. En fin de journée, ils reviennent et mettent les pieds sous la table. On envisage donc de proposer à nouveau ces formules pour les ponts du mois de mai.

Des nouveautés sont-elles attendues pour la suite ?

Bien sûr. Proposer des ateliers cuisine-pâtisserie (j’ai un CAP en poche), et développer davantage les séjours thématiques (randonnée, dégustation, balade à vélo…). 

Plus d’infos :

Suivez également l’actualité des EcoLoges sur Facebook et Instagram.

Cet article Les EcoLoges, la maison d’hôtes gay-friendly et responsable est apparu en premier sur QWEEK Le mag gay.

FLAG! intègre une nouvelle fonction dans son appli

jeu. 08 avr. 2021, 8 h 33
L’association LGBTQI+, FLAG!, a intégré une nouvelle fonctionnalité dans son appli, “En lieu sûr”. Une avancée entend permettre aux victimes d’actes LGBTphobes de se réfugier dans un lieu sécurisé.

“En lieu sûr”. Derrière cet intitulé simple, mais efficace, cette nouvelle fonctionnalité de l’appli de FLAG! permet à toute personne victime de LGBTphobie de trouver un lieu où se réfugier. « Pour le moment, seuls la région Île-de-France et la ville de Bordeaux sont partenaires. {Mais], nous espérons prochainement qu’un grand groupe hôtelier va nous rejoindre, ainsi que d’autres partenaires, qui veulent montrer clairement que leur établissement est un safe space pour les personnes LGBT+. », a indiqué auprès de TÊTU Johan Cavirot, président de l’association, confiant quant au soutien massif à cette initiative. Signe de leur intégration à l’appli, les structures-partenaires disposeront d’un sticker qu’elles auront à afficher à l’entrée des lieux.

A lire aussi : Lille : la marche des fiertés n’aura pas lieu

Concrètement, la victime va pouvoir saisir le lieu où elle se trouve au moment de l’acte attentatoire. Dès lors, de nombreux “safe space” s’affichent autour de la zone : une bibliothèque, une piscine municipale, une mairie, une maison des associations… Conformément à la signature d’une charte, la structure doit “assurer un accueil chaleureux auprès de la victime, avoir une attitude bienveillante et non discriminatoire, appeler les secours et lui permettre de rester dans les locaux jusqu’à l’arrivée des secours ». D’autant que, contrairement à d’autres, le dispositif est gratuit, à la fois pour l’usager et pour la structure », a-t-il précisé.

Un engagement chez les pompiers

En collaboration directe avec la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC), FLAG ! se prépare à adopter une convention dédiée à la profession, cette année. L’objectif est clair : agir dans le périmètre de la direction, à savoir la sécurité civile et les pompiers. « Il nous a semblé pertinent de prendre en charge les pompiers sur ces discriminations, car ils rencontrent les mêmes difficultés [que les policiers et gendarmes, NDLR]. », confie Johan Cavirot, président de FLAG !. Cette initiative permettra d’amplifier ses actions à destination des professionnels, inclus dans leur appli de signalement. 

Cet article FLAG! intègre une nouvelle fonction dans son appli est apparu en premier sur QWEEK Le mag gay.