Hétéroclite

Souscrire à flux Hétéroclite
Hétéroclite le web gay et lesbien mais pas que... à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne
Mis à jour : il y a 39 min 16 sec

Homosexualité & opéra contemporain

lun. 20 mai. 2019, 16 h 41
Avec un temps de retard sur la littérature ou le cinéma, l’opéra qui depuis ses débuts est resté discret sur le thème de l’homosexualité se rattrape avec la création contemporaine qui désormais offre une plus grande visibilité. 

Non sans ironie, c’est un thème biblique qui offre la première thématique homosexuelle avec le David et Jonathas de Charpentier en 1688, une amitié amoureuse reprise dans le Saül d’Haendel en 1739.  

Au XIXe siècle, certaines relations entre des personnages donnent lieu à une interprétation homosexuelle comme dans Don Carlos de Verdi ou Eugène Onéguine de Tchaïkovski. Mais c’est dans Tristan et Isolde de Wagner que l’on peut déceler la plus forte intensité homosexuelle autour des personnages du Roi Marke, de Melot et de Kurwenal. 

Au XXe siècle apparaît le premier personnage lesbien avec la Comtesse Geschwitz dans Lulu de Berg, mais c’est Benjamin Britten qui donne ses lettres de noblesse à la thématique gay avec des opéras comme Billy Budd

En 1995, l’opéra de Houston accueille la création d’Harvey Milk de Steven Wallace et en 2013, l’opéra de Lyon reçoit Christiane Taubira lors de la création de Claude de Thierry Escaich narrant les amours carcérales entre Claude et Alban. En 2014, Annie Proulx rédige le livret de sa propre nouvelle Brokeback Mountain pour le Teatro Real de Madrid sur une musique de Charles Wuorinen et plus récemment en 2017, c’est le Deutche Oper de Berlin qui propose un Edward II composé par Scartazzini. 

En s’appuyant sur des thématiques actuelles et en offrant plus de visibilité à l’homosexualité, l’opéra prouve qu’il est reste un art bien vivant. 

© Brokeback Mountain pour le Teatro Real de Madrid

 

L’article Homosexualité & opéra contemporain est apparu en premier sur Hétéroclite.